#
#
#
Logo

Jazz et Classique – Incompatible?

Pas du tout. C’est le goût pour l’éclectisme qui a poussé Eckhard Radmacher et Geschwind a associé la liberté d’improvisation du Jazz a la forme et la force de la musique classique afin d’en faire un programme commun.

Lorsque Radmacher se consacre à l’interprétation en solo d’une œuvre classique, il nous montre en premier lieu que les virtuoses de l’histoire (tel que Beethoven, Schumann et Chopin) ne lui sont pas inconnus. Puis en duo, s’installent les compositions de leur propre répertoire qui s’inspirent autant du Classique que du Jazz.

En fin de compte, dans les compositions de Radmacher & Geschwind, une chose est claire : Tous deux sont trop influencés par le Classique pour lâcher complètement les rênes et cependant trop « jazzy » pour sacrifier leur fantaisie au profit d’une forme trop rigide.
L’un et l’autre trouvent une nouvelle assurance dans les dialogues musicaux sophistiqués entre le piano et la basse. C’est cette assurance qui nourrit la pierre angulaire « Classique/Jazz » avec humour et goût pour l’expérimentation. Et c’est cette même pierre angulaire qui joue volontairement le rôle de démarcation. Il y beaucoup à découvrir dans ces compositions pour qui le souhaitent : Le lyrisme de Schumann, des envolées Swing, les réminiscences des ballades de Chopin, les fragments d’improvisations de Petterson, l’exultation de Beethoven ou même les scènes dramatiques confuses des films muets des années vingt.

Leur travail est une création nouvelle et consciente issue des formes diverses que prend la tradition authentique musicale. C’est pourquoi cela ne peut être réduit qu’à une simple œuvre décousue.

En fin de compte, c’est l’exigence du son qui unit les musiciens. Radmacher exploite ici avec délicatesse la richesse sonore du piano et Geschwind y associe un jeu emprunt de virtuosité à une technique percussive d’attaque et de frappe des cordes, cela sur la double basse piccolo spécialement conçue pour lui.

Celui qui assiste à la prestation de Radmacher & Geschwind y verra un plaisir véhiculé sur scène, plaisir qu’ils font partagés en lien direct avec l’auditeur. Peut-être est-ce la raison pour laquelle leurs morceaux sont si émouvants, intenses, inimitables et authentiques et qu’après un de leurs concerts, on se sent tout simplement bien.